Pödane nous a donné rendez-vous à l'heure du thé, mais...j'y pense, il n'y a pas d'heure pour en boire...du thé!!

monthé

La seule condition, choisir un joli mug, ou même un pas beau, mais, surtout celui qui vous sied!!

duthé

Bon d'accord, chacun fait ce qu'il lui plait à l'heure du thé...t'(hé)sûre???

moi

Je ne suis pas une grande connaisseuse, mais je suis tombée dans le thé depuis que je suis née!! d'ailleurs, dans la lointaine ville où j'ai vu le jour, Covilhã au Portugal, on appelait du temps où j'y vivais, ses habitants, les buveurs de thé, "os chazistas", peut-être connaissait-on le café, mais moi je ne voyais que du thé, tout le temps...

alheureduthethé

Le dimanche était le jour où on ne cuisinait pas vraiment, on pouvait acheter son repas dans n'importe quel restaurant, chaque famille possédait sa marmite à étages pour aller chercher son riz à la Valencienne, une variante de la paëla, ou bien n'importe quelle autre plat. C'était notre "fast food"...mais pourquoi je vous dis ça, moi!!! ben parce-que vers 17 ou 18 heures, comme c'était dimanche, on finissait la journée, en faisant une sorte de goûter/diner, où le thé était au centre de la table, il accompagnait aussi bien le saucisson, le fromage, avec du bon pain, que des sardines à l'escabèche...Bon ok, j'avoue, mon grand père, lui préférait le vin, mais aucune table, n'était complète sans le thé, le thé noir, ou le thé anglais, en feuilles, bien entendu, les sachets on ne connaissait pas...oui, je viens de la préhistoire...

remoi

Le thé de caractère, sans lait, avec du sucre, accompagné d'un petit pain façon scone, tranches de jambon et  fromage. C'était mon goûter préféré, il m'arrive aujourd'hui encore, d'essayer de retrouver ces moments d'enfance, avec tous ces goûts si particuliers, si magiques...

lapsang

C'est sans doute pour ça, qu'un jour, en allant acheter du thé dans une boutique de Cannes, lorsque la cliente devant moi a demandé le Lapsang Souchong, j'ai reçu comme un cadeau tous les arômes, de ce nectar que je ne connaissais pas...c'est alors que presque dans un cri, j'ai demandé qu'on laisse le pot dehors, pour qu'à mon tour je le prenne...La vendeuse a bien essayé de me persuader qu'il fallait être initié, ou fin connaisseur pour le déguster, qu'il avait trop de caractère...Cela tombe vraiment trop bien, il m'ira comme un gant, dis-je, enchantée...

Merci Valérie Podane, d'avoir permis à ma mémoire de revivre des moments d'enfance, où l'heure du thé était déjà sacrée...

thécrochet

Et vous qui passez par ici, thé, ou bien café???

thépodane

Photo de Valérie Podane

Rendez-vous chez une artiste de grand talent, qui autour d'une belle tasse de thé, quelques pinceaux et des fées tout droit sorties de son imagination, vous en contera sa version...