Parfois le soleil brille, puis à d'autres moments, il choisit de rester caché sous la couette nuageuse, moelleuse, où il se croit à l'abri!! Puis la pluie vient balayer toutes les certitudes, le vent ramène par moments de l'espoir, tandis que sous la neige froide et figée, une petite fleur fragile t'envoie tout son éclat...

Dans le Monde tel qu'il devrait être, chacune chacun devrait avoir sa place...

J'ai fait ce rêve étrange et pénétrant, comme le dit le poète, où Chacun s'enrichit de l'Autre, où Chacun pourrait partager ses différences, sans qu'elles ne constituent un délit...

Puis, dans le jardin du Monde, brillant de mille étincelles, aux couleurs infinies, un souffle de haine a éteint l'aura chaude et accueillante de cette belle lumière...Le bleu, le rouge, le noir, le rose, le violet, le vert, le jaune et toutes les autres couleurs éteintes gisaient à terre...

A-t-on déjà envisagé de dissocier l'arc en ciel...

La Jalousie, l'envie, l'injustice, l'irrespect, l'avarice, l'égoïsme, la peur et bien d'autres encore, se sont retrouvés bien seuls au milieu de cet Eden éteint et dévasté...

Contre qui ou quoi les ténébres iront se tourner...quand il ne restera plus rien...

Au matin du Monde, la femme voilée pouvait discuter chiffons, avec celle qui bronzait sur la plage...

Celle qui cuisinait un bon plat traditionnel, ajoutait un parfum d'ailleurs dans sa casserole...histoire de surprendre et d'apporter un plus...

On pouvait tous se souhaiter une bonne journée, sans craindre de se sentir agressé...

L'école prenait son temps, pour transmettre le savoir, la tolérance, la justice, l'amitié et parfois l'amour...

On pouvait faire une belle salade bien composée, où Chacun avait apporté l'ingrédient qui le définissait et au final à cette table multi culturelle, chaque citoyen du Monde avait apporté sa richesse plutôt qu'une différence à combattre...

Au dessert on se tenait par la main et on respirait le parfum de la fraternité et de l'humanité retrouvé...

rouuuuuuuugemoi

Puis...Je me suis réveillée...